LES TABLEAUX DE RIZZO

Rizzo est né à Aubervilliers, dans les années 60. C’est Jean-Baptiste Mondino, avant de devenir célèbre, qui lui a transmis son amour de l’image. Il a initié Rizzo à la photo et a collaboré avec lui sur divers projets (reportages, photos, affiches). Rizzo a débuté la sérigraphie au pochoir dans l’atelier populaire de l’école des Beaux-Arts de Paris avant de créer des affiches, pochoirs ou toiles avec des techniques mixtes.

Il enrichit son travail avec les outils numériques et définit son art comme Néo Pop. Pour ses œuvres, il recycle et détourne les images et se sert de l’ancien pour créer du nouveau. L’artiste semble fasciné par la fin des choses : une histoire d’amour qui s’achève comme dans son œuvre intitulée Spleen (pluie, chagrin, rupture, alcool, clopes et larmes) ou l’espèce humaine dans Androïde City, illustrant un monde peuplé d’androïdes qui pleurent les humains victimes d’une Apocalypse à la cause indéterminée. « (…) J’expose et signe sous des pseudos : Graffeur, Nemo ou encore Nobody. » Son nom est Personne, mais Rizzo est quelqu’un : un artiste multi-facettes et pluridisciplinaire.

Recommander les tableaux de Rizzo à vos ami(e)s


Vous désirez faire connaître cet(te) artiste à un(e) ami(e). Merci de le faire en utilisant ce formulaire de recommandation. Votre ami(e) recevra un message de votre part avec le lien vers cette page.
Nom de votre ami(e) * :
Mail de votre ami(e) * :
Votre nom * :
Votre email * :
Message :
Contrôle Anti-Spam
Combien font 3+ 2 * :

Loading