Annie de Boer

La peinture est une poésie muette et la poésie une peinture parlante “Marie Philippe Commetti”

Artiste peintre autodidacte qui s’inscrit dans le mouvement impressionniste, Annie de Boer a toujours aimé peindre. Elle a commencé par l’aquarelle en réalisant des toiles mettant en scène la nature, son thème de prédilection. C’est la rencontre avec un artiste renommé qui a été déterminante dans son parcours : celui-ci l’a incitée à poursuivre la peinture en lui suggérant de travailler à l’huile. Ce que l’artiste en herbe a fait…

Dès la fin des années 90, la jeune Annie crée ses premières toiles à la peinture à l’huile et au couteau. Très inspirées de son goût pour la nature, ses œuvres représentent des paysages tout en couleurs, des arbres de son jardin, des champs de fleurs magnifiques ou encore des rivières et autres cours d’eau. En effet, sa source d’inspiration première lui vient des émotions que lui procurent ses nombreuses promenades.

Comme elle aime à le dire, « sa peinture exprime l’amour avec un grand A ». Et ses tableaux sont autant de petites graines d’amour et de beauté qu’elle sème autour d’elle : une invitation à l’évasion, un éveil à la spiritualité, un appel à la douceur… Le travail pointilleux et le regard passionné d’Annie de Boer se lisent à travers ses toiles à l’atmosphère champêtre et romantique, étonnantes de réalisme. Mais ce qu’elle donne à y voir surtout, c’est le reflet de son âme…

Pour ne citer que lui, Claude Monet est l’un des artistes dont l’œuvre la touche particulièrement. C’est ainsi qu’Annie de Boer a peint « Giverny » en référence au lieu de résidence de Monet, à sa maison et aux jardins de cette commune dont ses toiles regorgeaient. Dans la même lignée, Annie a réalisé une toile intitulée « Le déjeuner sur l’herbe » : un somptueux décor de verdure et d’eau qui invite à la sérénité.

Très vite, le talent d’Annie de Boer est reconnu. Exposée depuis 1997, elle reçoit cette année-là le Premier Prix du public lors du salon international de Charavines en France, puis la médaille d’argent au salon international « Europa » à Valence. Son travail artistique, de nombreuses fois récompensé (médaille d’or au salon international d’Arles, Premier Prix du public au IVe salon de peinture à Miami, etc.) lui vaut d’exposer parmi les plus grands artistes contemporains et de faire voyager son art. Annie de Boer a ainsi pu exposer son œuvre lors de nombreuses expositions en France (Paris, Marseille, Nîmes…) mais aussi à Doha (Qatar), à Tokyo (Japon), à Genève (Suisse) ou encore à Toronto (Canada) et à New York. Au fil des ans, les expositions de la talentueuse artiste se poursuivent : en 2014 au musée de Palerme, en 2015 à Paris lors du 125e anniversaire de la tour Eiffel mais aussi en Italie à Rome, ou lors de la IXe Biennale internationale de Florence…

Artiste marquante de sa génération à l’inspiration sans cesse renouvelée, Annie de Boer n’en a pas fini de toucher l’âme des spectateurs de son art…

 217 vues au total,  1 vue(s) aujourd'hui