Crann Piorr Art

Il ne peut pas y avoir d’art s’il n’y a pas de passion.

Artiste peintre, Crann Piorr’Art, de son vrai nom Gilles Poirier, est né à Grenoble en 1958 et vit aujourd’hui à Saint-Genès-de-Blaye. Féru d’art, il poursuit des études artistiques à l’École d’art de Dendermonde en Belgique en 1989, puis suit une formation à l’Atelier des Beaux-Arts de la ville de Paris. Par la suite, il se met à peindre… Crann Piorr’Art se définit avant tout comme un coloriste, son œuvre étant caractérisée essentiellement par le choix des couleurs.

Ses émotions transparaissent notamment via l’abstrait, dans des univers imaginaires aux teintes éclatantes. Il cultive ce qu’il nomme la « liberté majuscule », une façon de peindre qui fait la part belle à son monde intérieur, sans définir de frontières à l’art, pas même par une technique qui se voudrait tout à fait maîtrisée.

Ses nombreux voyages sur les cinq continents l’ont beaucoup inspiré. Tout autant que ses études d’art en Belgique puis à Paris. Pour ses tableaux, Crann Piorr’Art utilise principalement la peinture à l’huile, son médium de prédilection. Au fil du temps et de ses peintures, il s’est créé des univers tour à tour figuratifs et naïfs à la fois, puis plus abstraits. L’artiste s’invente des mondes imaginaires qu’il reproduit, déformant ici et là la perspective, laissant planer une aura de mystère… Le monde spatial est l’un de ses thèmes favoris. Crann Piorr’Art nous propose ainsi des œuvres très colorées représentant une multitude de planètes dans des univers étranges. C’est par exemple le cas de l’huile sur toile « Hardwere » qui les fait échouer au fin fond de l’océan, comme dans un chantier.

Mais la palette de l’artiste est extrêmement riche et variée. Ainsi il a regroupé ses œuvres dans cinq collections qu’il a désignées ainsi : « Polyptyques », « Colournoscopy », « Cosmonoscopy », « Abstractions » et « Panic in the City ». Dans un désir de s’extraire du monde physique, Crann Piorr’Art nous offre ses triptyques et autres œuvres en trois dimensions. Cette année, il a peint « Makossa », une huile sur toile sur le thème de l’Afrique, réalisée en hommage au musicien Manu Dibango. Riche en symbolisme, en formes et en couleurs ensoleillées, le tableau fait partie de sa collection « Polyptyques ».

Crann Piorr’Art puise son inspiration au gré de ses rencontres artistiques d’hier et d’aujourd’hui. Ses influences sont multiples et contrastées, et ne cessent d’évoluer. Au départ, ce sont des peintres comme Marc Chagall, Rembrandt ou encore Otto Dix qui lui ont donné l’envie de se munir d’un pinceau et de laisser s’exprimer ses émotions. Mais ce sont aussi de beaux rendez-vous artistiques qui lui ont inspiré certaines de ses œuvres, comme la fresque « Colournoscopy », fruit de sa rencontre avec les peintres Joan Mitchell et Jean-Paul Riopelle.

Artiste reconnu (Prix d’excellence de la peinture contemporaine lors du 1er Salon international des Arts plastiques, à la Rochelle en 2020) et talentueux, Crann Piorr’Art a vu son œuvre exposée de nombreuses fois à travers le monde : dans sa ville de résidence, Saint-Genès-de-Blaye, en 2016, à Melbourne (Australie) en 2019, mais aussi à Berlin, Paris ou Londres en 2020. Actuellement, ses œuvres sont exposées à La Rochelle au Salon Art Atlantic. À venir en 2022, une exposition à Paris au Salon Art Capital.

 913 vues au total,  2 vue(s) aujourd'hui

 912 vues au total,  1 vue(s) aujourd'hui