Djumbo Ly

Art Collect Store - Djumbo-Ly

Yves Laujin a pris pour nom d’artiste Djumbo Ly et signe LY. Si ses racines sont caraïbéennes, il est natif de la Provence où le chant des cigales a bercé son enfance à Nîmes. Musicien, peintre, sculpteur et professeur de piano, il fait de ses œuvres le théâtre de son expression multiple. Ce peintre autodidacte à des accents rappelant Mondrian, dont les formes géométriques et colorées sont célèbres dans le monde entier. Miro serait-il passé lui rendre visite également ? Yves s’en défend… Il a commencé la peinture en 1996, en suivant les traces de sa jeune sœur décédée la même année, et la sculpture il y a environ une dizaine d’années.

L’amour des vitraux et de la calligraphie ont animé ses premières œuvres, dont le travail sur fond noir. Il a quitté Paris en 2019 pour poser ses valises pleines de souvenirs et de couleurs dans la ville de Prades, où la lumière, les paysages et la nature l’accompagnent dans ses rêveries créatrices.

Ne voulant pas choisir entre ses deux besoins, il partage son temps entre l’enseignement du piano et la peinture. En 2000, Yves participe à sa première exposition parisienne à Saint-Germain-des-Prés. En 2015 et 2016, il expose au salon d’art contemporain « Art Monaco ». De 2015 à 2017, c’est à Sallanches, en Haute-Savoie, qu’une partie de son œuvre (sculpture) verra le jour, dans un chalet face au mont Blanc… Son inspiration lui vient, à ses débuts, de l’art de la calligraphie asiatique et de la philosophie du Yin et du Yang. Il décompose et analyse à cette époque sur ses toiles, comme dans toute son œuvre, l’équilibre, si fragile, entre le blanc et le noir. Comme les touches de son piano. Mélodie harmonieuse et poétique. Ses œuvres picturales et sculpturales se trouvent réunies dans son atelier, autour de son piano, comme pour mieux protéger un bien précieux. Yves continue, en effet, de composer sa symphonie de couleurs et de rythmes.

Art Collect Store - Djumbo-Ly- 01
Art Collect Store - Djumbo-Ly- 03

Après avoir exposé à Paris, Monaco, Shanghai, au Maroc ou dans les Caraïbes, Yves Laujin s’est installé dans le sud de la France, dans son atelier galerie, où il démarre un nouveau concept posant ses traces et couleurs sur des mannequins, œuvrant également sur des fonds blancs aux lignes créatrices noires. Ses dernières créations ont une base inversée : fonds blancs et écoulements de matière noire dessinant les contours de son imaginaire… C’est son besoin d’imaginaire qui alimente son vivre-ensemble qu’il partage dans son œuvre récente. Cet artiste aux mille idées a pour projet la création d’un lieu de résidence « pour et entre artistes ». Yves Laujin a été pianiste-enseignant pendant plus de vingt ans à Paris et à Neuilly et il continue à partager et à transmettre sa passion pour cet instrument qu’il affectionne. « Je suis un homme de couleur(s). », dit-il avec humour.

 174 vues au total,  1 vue(s) aujourd'hui