Isabelle Deledda

L’art est un jeu sérieux. “Maria Lai”

Artiste peintre et sculptrice, Isabelle Deledda est née dans les années 1960. Elle vit et travaille aujourd’hui à Strasbourg.

Quelque peu désenchantée par ce que notre époque a à offrir, Isabelle Deledda nous raconte : « J’avais 3 ans en 1968. Autant dire que j’ai grandi avec l’insouciance et la certitude de tous les possibles ! » C’est cette époque bénie que la jeune Isabelle voulait retrouver : ce temps où les valeurs avaient un sens, où les modèles étaient empreints d’humanité et racontaient l’Histoire, la famille, l’art… Cette époque où l’on tendait vers le sublime, avant que le futile ne vienne occuper tout l’espace. C’est alors qu’elle a voulu s’exprimer, et elle a commencé à le faire. À travers l’art…

Autodidacte, elle s’inspire des représentations primitives des quatre coins du monde avant de créer son propre répertoire. Des motifs incas aux signes gravés des Indiens Pueblos, de la Sardaigne – l’île de ses origines – à la Jordanie, elle découvre et expérimente diverses techniques, elle essaie, invente en toute liberté : Isabelle Deledda considère l’art comme le jeu sérieux décrit par Maria Lai.

Son style audacieux est imprégné de différents courants artistiques : l’art urbain, le mouvement pin-up des années 1950, celui plus conceptuel de la figuration libre… Au fil des années, son œuvre se modifie et évolue avec elle : de stylisée, elle devient plus expressive, voire plus sombre. Parmi ses nombreuses œuvres, nous pouvons citer : Îles, Le déluge, Notre Dame des Fleurs, Dolce Vita… autant de tableaux aux noms évocateurs, hauts en couleur, à la fois réalistes et symboliques. Isabelle y mêle différentes techniques : de la peinture à la gravure, en passant par le collage.

Côté sculpture, l’évolution passe par une période d’inspiration exaltée. Après une exposition qui la touche particulièrement, IL MONDO MAGICO d’Eugenio Tavolara, en Sardaigne, elle se donne pour objectif de réaliser une exposition comme une procession artistique.

Aimant l’art sans modération, Isabelle Deledda est aussi curieuse de ce que les autres artistes, amateurs ou non, peuvent garder dans leurs tiroirs de créations étonnantes, jamais encore dévoilées au public. C’est pourquoi elle invite les artistes de tous bords à partager leurs créations pour s’inspirer mutuellement. Et aussi pour, qui sait, un jour – en y ajoutant ses propres réalisations « décalées et salutaires » –, en faire une incroyable exposition…

 236 vues au total,  1 vue(s) aujourd'hui