Viviane Fasel

.

Artiste peintre installée à Grasse, Viviane Fasel a un parcours atypique dans le monde de l’art. En effet, parallèlement à sa passion artistique, Viviane continue d’exercer son métier de psychiatre, ce qui lui permet d’écouter les gens parler de leurs difficultés et de leurs angoisses. Pendant quelques années, elle a publié une revue intitulée Interfaces Psy et a organisé des congrès en lien avec sa profession. Ado, elle faisait des kilomètres pour visiter une expo et, petite fille, elle dessinait les portraits des filles de sa classe.

Ses parents ont gardé les gouaches qu’elle faisait quand elle était étudiante et qui, selon l’artiste, « n’étaient pas si mal ». Viviane dit aimer l’étude et ce besoin d’apprendre est omniprésent dans sa vie. Actuellement, elle s’intéresse à l’archéologie, la préhistoire et la science-fiction. Du passé à l’avenir. Un parcours qu’elle connaît par cœur ou presque, tant elle l’a emprunté avec ses patients.

VOIR TOUTES SES OEUVRES

« La peinture doit déboucher sur un autre monde, ou plutôt ouvrir les portes d’un monde fantastique et rêvé. L’art permet de sortir du quotidien et de laisser surgir des personnes et des lieux recomposés par une recherche d’une ambiance visuelle surprenante. Les portraits des musiciens ont été peints pour les spectacles de jazz, renforçant le souvenir de ceux des années disparues. » Sa peinture exclusivement figurative a souvent contrasté avec celle abstraite ou minimaliste des expositions auxquelles Viviane a participé. Certaines œuvres ont été exécutées sur demande, d’autres sortent tout droit de son imaginaire. L’artiste s’accorde « une journée tranquille » pour composer l’œuvre du moment et la peaufine tant qu’elle n’est pas satisfaite du résultat. Elle explique : « Il y a des tableaux avec lesquels je suis fâchée. » Elle crée avant tout des images un peu fantastiques, mais avec une exigence de couleurs.

Viviane Fasel a fait des expos à Aix-en-Provence, notamment avec l’une de ses amies avec laquelle elle allait aux Beaux-Arts d’Aix pour prendre des cours du soir. Ensuite, c’est par le biais de l’association « Perspective », présidée par cette même amie, qu’elle a continué d’exposer son travail. Elle a créé le dépliant de l’association avant d’arrêter sa collaboration en raison de divergences de style. Un jour, sa cousine, qui faisait un spectacle en souvenir du « Tabou » de Boris Vian, lui a demandé de réaliser des œuvres en rapport avec le jazz. C’est ainsi que ses créations sur les jazzmen et les chanteuses de jazz ont vu le jour. Charlie Parker, Dizzy Gillespie, Sarah Vaughan et Boris Vian ont été peints à l’huile et admirés par de nombreuses personnes venues pour le spectacle, et reparties avec des souvenirs picturaux et musicaux.

recommander viviane fasel a vos ami(e)s


Vous désirez faire connaître cet(te) artiste à un(e) ami(e). Merci de le faire en utilisant ce formulaire de recommandation. Votre ami(e) recevra un message de votre part avec le lien vers cette page.
Nom de votre ami(e) * :
Mail de votre ami(e) * :
Votre nom * :
Votre email * :
Message :
Contrôle Anti-Spam
Combien font 9+ 3 * :

Loading