Benjamin Saint-Martin

Ressentir l’essence du sujet, la retranscrire et lui insuffler la vie

Artiste, dessinateur et peintre à Bordeaux, Benjamin Saint-Martin intègre à 17 ans l’école de graphisme Créasud à Bordeaux, devenue désormais l’école de Condé. Après avoir obtenu un diplôme de dessinateur en exécution graphique ainsi que le 4e prix national du concours Tria (célèbre marque de feutres qui organise des concours pour les graphistes), il effectue un stage de peinture murale au zoo de la Teste avec son professeur de création Alain Artic.

Il obtient un nouveau diplôme de peintre décorateur à l’école de peinture décorative de Bruxelles Van der Kelen, seule école au monde à enseigner, depuis 1882, les techniques traditionnelles de la peinture décorative. Sa rencontre avec le peintre décorateur Michel Nadai lui permet de collaborer avec Historic Scotland (les Monuments nationaux historiques écossais). Pendant huit mois, Benjamin travaille à la restauration du château de Stirling dans lequel il exécutera des décors figuratifs à la peinture à l’huile.

C’est lors de cette restauration qu’il utilisera également la technique de la tempera, un procédé de peinture à la détrempe très ancien, dans lequel le liant est une émulsion contenant des substances aqueuses et huileuse (œuf ou le lait de figue). Au cours d’un chantier de restauration de l’une des nombreuses pièces du Grand-Théâtre de Bordeaux, l’artiste rencontre Laurent Marzano, peintre en décors. Depuis plus de dix ans, Benjamin travaille en collaboration avec lui pour sa société L’Décors. Ils restaurent des châteaux et des hôtels particuliers dans le Médoc et à Bordeaux. Toujours soucieux d’apprendre et de se perfectionner, Benjamin Saint-Martin étudie le dessin et la peinture artistique dans l’atelier de Jean Pierre Beyries avant de suivre les cours de l’atelier ABC dessin peinture de Nadine Denjean. Ils collaborent pendant quatre ans et enseignent tous deux dans l’atelier. « Ces années d’étude m’ont apporté une compréhension du métier mais aussi un goût prononcé pour les anciens tel que Rubens, Delacroix, Géricault, Constable et tant d’autres. »

Les compétences graphiques, pédagogiques et picturales de Benjamin sont désormais affûtées au point que c’est dans son propre atelier qu’il enseigne le dessin et la peinture ainsi qu’à l’association APB de Bègles. Mais c’est le dessin et la peinture figurative qui restent sa vraie passion. En octobre 2022, Benjamin fait sa première exposition « Trait Sauvage », un bestiaire réalisé au pastel et, la même année, c’est le magazine Pratique des Arts qui publie un de ses portraits à la sanguine. C’est aussi en 2022 qu’il commence à enseigner le modèle vivant et la base du dessin dans les écoles d’audiovisuel et des médias 3iS et Ynov. Parmi ses plus belles réussites, sa collaboration avec les stylos Montblanc pour lesquels il réalise des portraits pour leur nouvelle collection « Master of Art – Vincent Van Gogh » (Galerie Bouillon D’Art à Bordeaux, en septembre 2023). Désormais, Benjamin Saint-Martin continue de remplir ses toiles et ses carnets de voyage au gré des vagues et des vents qui soufflent sur son talent.