Affichage de 1–24 sur 42 résultats

Le pop art est un ensemble de phénomènes artistiques intimement liés à l’esprit d’une époque, l’essence d’un large mouvement culturel des années 1960. Il trouve son origine en Grande-Bretagne au milieu des années 1950, mais se répand rapidement à l’ensemble du monde occidentalisé dans le contexte de la société industrielle capitaliste. Celle-ci s’appuie sur les nouvelles technologies en plein essor dont les artistes pop vont s’emparer et qui touchent toute la sphère culturelle : le pop art se manifeste dans les pratiques et les comportements de toute une génération. Son apparition, dans les arts plastiques en Grande-Bretagne, se manifeste sous l’impulsion de Richard Hamilton et d’Eduardo Paolozzi. En France, avec des artistes tels que le sculpteur César. À la fin des années 1950, le pop art américain émerge avec des artistes tels qu’Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Claes Oldenburg, Robert Rauschenberg, Jasper Johns, David Hockney et James Rosenquist. Mais ce mouvement ne se limite plus seulement au domaine des arts plastiques : il touche autant la musique, la mode et les arts appliqués et bien d’autres domaines de la culture.

En France, le courant du nouveau réalisme tire quelque peu sa substance de l’émergence du pop art qui est aussi un mouvement beaucoup plus politisé. Les nouveaux réalistes avec Arman, François Dufrêne, Raymond Hains, Yves Klein, Jean Tinguely, Jacques Villeglé ou Gérard Deschamps s’opposent notamment au mouvement de la figuration narrative avec Jacques Monory, Bernard Rancillac, Erró, Valerio Adami, Peter Klasen, Vladimir Veličković, Hervé Télémaque, Eduardo Arroyo, Alain Jacquet, Gérard Fromanger, Ivan Messac. Cette dernière tendance s’attache davantage à écrire une « histoire » du quotidien, avec parfois un certain engagement politique. On la rapproche également du pop art puisque les artistes la composant s’inspirent aussi beaucoup des images publicitaires qui se multiplient en cette époque d’expansion de la société de consommation.