Affichage de 1–24 sur 58 résultats

Cati Burnot, alias « Cati », déploie sa puissance créatrice surtout dans ses peintures. Sa technique est inspirée par le glacis flamand et les règles d’harmonie du bois et du marbre, qu’elle a acquis à l’institut supérieur de peinture Van der Kelen à Bruxelles, d’où elle est sortie médaillée d’or.

Ce savoir-faire ancestral va être détourné par sa puissance créatrice dans un univers d’abstraction et d’atmosphères éthérées, propre à son monde intérieur. Et ce sont les voyages et ses morceaux de vie de par le monde – Japon, Afrique noire et maintenant Antilles – qui vont enrichir sa palette de ces couleurs faites de douce violence, puissamment sensorielles.


 

TEMOIGNAGES

Comment ne pas saluer les qualités de mon artiste de coeur Cati Burnot !

J’ai eu le plaisir de faire sa connaissance dans l’Hôtel Belmond La Samanna groupe LVMH à Saint Martin, et nous avons également eu le privilège de pouvoir l’exposer. Lors de cette soirée de nombreux amoureux de l’Art du pinceau sont venus s'émerveiller devant le superbe travail de Maitre de la peinture à l’huile (glacis flamand) où chacun a partagé sa vision, sa perception et ses émotions au regard d’une toile.


Vous pouvez découvrir le ciel ou la mer en furie ou l’espace, la vie dans l’eau et bien plus encore sans oublier l’Amour !

Un travail de couleurs chaudes qui sont pour moi les couleurs de la vie, j’ai le plaisir de pouvoir contempler chaque jour le travail de notre artiste Cati Burnot et je la remercie de m’avoir accepté comme client ami.

Serge Gouloumès
Guidé par la main de l'artiste Cati Burnot, les bulles intemporelles vous transportent dans un univers étonnant et jamais fini.
 
Heureux propriétaire de quelques unes de ces toiles, je m'installe confortablement face à un tableau et laisse filer mes pensées.
 
Si le début est une image, jamais je ne rentre dans les couleurs de la même façon. C'est fort et délicieux et pour reprendre Nietzsche :
 
« Il faut savoir se perdre pour un temps si l'on veut apprendre quelque chose des êtres que nous ne sommes pas nous-mêmes. »
Jacques Oëhl