11 résultats affichés

Siberil Rey est née en 1966 à Septème, en Isère. Les œuvres de Niki de Saint Phalle ont Influencé la jeune Siberil par leurs rondeurs et leurs couleurs avant que celle-ci ne trace sa propre voie. « (…) Je me suis intéressée à l’association de coupures de papier pour en faire des tableaux. Mais, c’est au cours de mes séjours en Afrique que j’ai été attirée par les sculptures en bois. (…) Il n’en fallait pas plus pour que naisse ma passion du « paper art » sur sculptures. », explique l’artiste qui travaille dans son atelier de Saint-Louis de Marie-Galante, petite île au sud de la Guadeloupe, où elle vit désormais.

Ses créations sont du bonheur en couleur pour les visiteurs qui s’attardent devant elles, le temps d’une pause créative dans des journées agitées. Parmi elles, les plus nombreuses sont les sculptures d’Awoulaba, reines de beauté ivoiriennes aux fesses hypertrophiées. Entre 2015 et 2022, Siberil participe à plusieurs expositions solos en Côte d’Ivoire, à Milan, Florence… et à des expos collectives. En 2020, sa cote d’artiste a été certifiée par Akoun. Après avoir reçu plusieurs prix en 2021 et 2022, c’est le prestigieux magazine International Contemporary Artists 2023 qui a classé Siberil Rey parmi les meilleurs artistes de l’année 2023. Mais, comme tous les artistes, c’est avant tout le regard du public qui est sa plus belle récompense.